EURL SARL

L’auto-entreprise à SARL EURL

Choisir entre l’auto-entreprise et la création d’une société (EURL SARL) est un choix à court terme, car le chiffre d’affaires de l’auto-entreprise est limité et, pour exercer une activité principale, l’entrepreneur sera bientôt limité par ce plafond de chiffre d’affaires.

Or transformer une auto-entreprise en EURL ou SARL n’est pas possible, aussi l’auto-entrepreneur qui souhaite changer de statut ou qui ne peut rester auto-entrepreneur a le choix entre :
- devenir entrepreneur individuel (en choisissant d’opter ou non pour l’EIRL),
- créer une société (EURL SARL notamment).

Aussi, la création d’une EURL ou SARL est une option possible pour un auto-entrepreneur :
- qui ne peut conserver son statut fiscal simplifié en raison d’un dépassement du chiffre d’affaires maximum de l’auto-entrepreneur,
- qui ne souhaite pas conserver ce régime fiscal de l’auto-entreprise qui ne permet pas une prise en compte de ses charges réelles, d’être imposable à TVA, d’opter pour une imposition à l’impôt sur les sociétés...

Il faut donc énoncer :
- les particularités de l’auto-entreprise,
- les inconvénients de l’auto-entreprise qui justifient parfois la création d’une EURL ou SARL,
- les conséquences d’un dépassement du plafond de chiffre d’affaires de l’auto-entreprise et la comparaison entre le régime qui s’impose alors à l’auto-entrepreneur et celui de l’EURL (ou de la SARL).

LIENS COMMERCIAUX

TOUS NOS ARTICLES

Créer une auto-entreprise

Créer une auto-entreprise pour tester son marché permet de bénéficier d’un régime social et fiscal avantageux et d’éviter les cotisations minimum des autres entrepreneurs.

 > suite

Auto-entreprise régime du réel

Premier inconvénient de l’auto-entreprise : le régime micro-social et le régime fiscal de l’auto-entreprise s’opposent au régime du réel par la prise en compte de charges forfaitaires pour le calcul des cotisations sociales et de l’impôt sur le revenu de l’auto-entrepreneur. Les charges réelles de l’auto-entreprise sont ignorées, ce qui peut constituer un inconvénient majeur pour certaines auto-entreprises.

 > suite

TVA Auto-entrepreneur franchise TVA

Une auto-entreprise n’est pas soumise à TVA et cette obligation onstitue un inconvénient pour l’entreprise qui, pour cette raison, ne peut pas récupérer la TVA payée sur ses achats.

 > suite

Allocations chômage auto-entrepreneur

Les allocations chômage de l’auto-entrepreneur sont cumulables avec les revenus de son auto-entreprise mais le revenu de cette auto-entreprise ne correspond pas à la rémunération réelle de l’auto-entrepreneur.

 > suite
Expert-comptable | Annonce légale | Plan du site | Contact | Mentions légales